Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Moi : Tara, berger belge malinois
  • Moi : Tara, berger belge malinois
  • : Découvrez l'univers fascinant d'un berger belge malinois destiné à faire du sport canin. Du chiot à l'âge adulte, venez partager ses folies, ses bêtises ou ses exploits !
  • Contact

Texte libre

Blogs de poilus :

Le site de "Fils", mon papa. Un chien d'exception comme A'Tim, son grand-père...


Labakutch
Le blog de houba sur ses magnifiques Labradors

 

Angie du domaine Saint-Martin
Un superbe Rottweiler bien dans ses poils ! 


Les Laekenois d'Eroudur


Les Laekenois du Goupil le Fol


Les Chiens d'Amour de Nadine : cinq Cavalier King Charles et un Scottish Terrier



Sites de photographie...

...à voir ABSOLUMENT !

www.cindyjeannon.com

 

http://jp.frippiat.be/

 

Sites de protection animale :



Le site de Massacre Animal :

 


 

Blogs en chansons :

sarah.mclachlan.burning.slow
Je fonds ! 

Bonjour et bienvenue sur le blog !

Que vous soyez amateur de sport canin, cynophile averti ou tout simplement amoureux de la gent canine, détendez-vous et parcourez les différents articles afin de découvrir les aventures de Tara !

J'espère que ce blog attirera votre attention et qu'il saura vous divertir le temps d'un moment....

Merci pour votre visite. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires ou à signer le Livre d'Or.

Les critiques constructives ne peuvent qu'améliorer ce blog créé avec passion.   

Archives

Texte libre

N'hésitez pas à signer mon livre d'Or ou à me laisser un commentaire (en cliquant sur le lien au bas des articles) et MERCI pour votre visite ! 

 BLOGOMETRE :

Vous faites partie des   visiteurs sympas qui sont passés me voir ! Merci... 

17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 13:36


Un nouvel enclos ! C'est bien joli mais savez-vous à quel point je m'y ennuie à mourir ? J'ai beau avoir une friandise en y allant, mes jouets et Loulou à côté de moi, à peine entend-t-on le vrombissement du moteur du 4x4 s'éloigner que je réalise qu'on me laisse tomber totalement. Même le vieux poilu reste planqué dans sa niche sans se soucier de mon sort !

Alors, ça me vexe, j'enrage et je fais tout ce que je peux pour qu'on me sorte de là... Je passe la tête sous le grillage, je saute sur le toit de ma niche et je me jette sur mon bol d'eau que je renverse à tous les coups. On a dû l'attacher avec des colliers Colson... vous pensez bien qu'ils n'ont pas fait long feu* ! Alors comme toujours, il a fallu user de grands moyens : le bol a été foré de part et d'autre à son sommet et on utilise ensuite un épais fil métallique pour le fixer !

bol.jpg bol2.jpg
Cela ne me calme pas pour autant, je tourne en rond sans arrêt et dès le matin... j'aboie, j'aboie, j'aboie, j'aboie... toute la journée ! Après tout je suis un chien, c'est normal, non ?! Vous n'allez pas demander aux moutons qui paissent dans le champ voisin d'arrêter de bêler !
 
Le tapage nocturne, j'admets que ça peut devenir insupportable. Quand tombe la nuit, je dors ! Donc je comprends que ça peut agaçer d'avoir à subir la pollution sonore des noctambules. Mais durant la journée ? Si je ne peux pas aboyer, pourquoi les oiseaux ont-ils le droit de chanter, eux ? Déjà que ma maîtresse leur donne a becqueter sur "mon" appuie de fenêtre !

moineau-cont-et-niveau.jpg moineau-sur-arbre.jpg

Je finis par croire que je suis une éternelle incomprise.
 
Il paraît que le voisinage s'est plaint de mon tintamarre ! En allant promener, la voisine a chopé ma maîtresse en lui annonçant que j'aboyais toute la journée. J'ai été grillée ! Il faut dire que les deux voisins les plus proches travaillent la nuit (quelle idée !). Alors plutôt que d'écouler leur stock de boules Quiès, ils ont demandé à ma maîtresse de calmer mes instincts !
 
J'ai donc eu droit à un traitement de choc : j'ai nommé l'abominable collier électrique ! Comme si je n'avais pas eu assez de court-jus sur mon corps de rêve étant petite (voir l'article Décharge électrique) !

collier-Loulou.jpg
 
Là, ça suffit ! Je ne vous cause plus et je fais du boudin !
 
boudin.jpg "Alleeeeez Tara, viens !" ... 

...PAS QUESTION ! boudin2.jpg
 
Je n'ai pas dit mon dernier mot Jean-Pierre ! Ma maîtresse s'absentant toute la journée, je me suis gardée d'aboyer à son départ et à son retour pour qu'elle s'imagine que j'étais sage comme une image durant toute la journée ! Néanmoins, j'ai trouvé le truc : je secoue quelques fois la tête pour faire tourner le collier et hop ! L'effet est nul, anéanti, finies les décharges désagréables quand je donne la voix !
 
Elle a cru bon laisser trois numéros de téléphone aux voisins dormeurs afin qu'ils l'appellent en cas de nouveau raffut... il n'y a rien eu à signaler...
 
...Jusqu'à ce que d'autres voisins se manifestent une nouvelle fois en déposant une petite lettre dans la boîte :
  
 
 
Wow, génial... ma première lettre, mes premiers fans !! Je suis trooooooop flatée !! Faut pas me prendre pour un lion en cage tout de même !
 
Bon, trève de plaisanterie, ma maîtresse elle, a pris l'affaire bien au sérieux. Tel chien, tel maître (je le dis dans ce sens-là !). Elle doit donc être aussi têtue que moi.
 
Et pour preuve : un tout nouveau collier électrique anti-chiens-qui-se-croient-malins !!

collier-Tara.jpg
 
Cette fois, les picots sont plus longs et plus fins, ce qui implique que le collier reste bien en place malgré mes cabrioles et pirouettes dans l'enclos.
 
Je me suis donc avouée vaincue : je préfère la fermer plutôt que d'avoir à ressembler à une batterie sur pattes ou à une peluche qui sort de la machine à lessiver à la fin de la journée.
 
Tout ça a une fois de plus coûté bonbon à ma maîtresse. Cependant, le premier collier a été refilé à Loulou qui s'était mis lui aussi à donner de la voix les après-midi. Et voilà, un chacun !

colliers.jpg
 
Ca ne me rend pas moins malheureuse de ne plus aboyer mais je dois avouer tout de même que ça me calme et ce n'est que bienfait pour mes petites cellules (très) nerveuses...  :-)

tara-et-loulou.jpg balot.jpg portrait.jpg tara-et-loulou2.jpg  tara.jpg 


Fatiguant le sport ! Allez hop ! Un p'tit somme bien mérité en rentrant :

gros-dodo.jpg


On ne m'entend plus, vous êtes contents ?!!
 

*Étrangement, l’expression ne pas faire long feu signifie exactement le contraire de ce qu’on serait porté à croire ! En effet, faire long feu est synonyme d’échouer. Donc, en principe, ne pas faire long feu devrait être associé au succès plutôt qu’à l’échec. Autrefois, quand on mettait le feu aux poudres d’un canon ou d’un mousquet et que l’amorce faisait long feu, le boulet (ou la cartouche) n’était pas projeté à temps et on manquait la cible. (Extrait de la page "Le français au micro")

Repost 0
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 14:39

Faut que je vous montre mon nouveau p'tit "chez moi" ! C'est grand, c'est douillet, c'est couvert et on a chacun notre place Loulou et moi pour y flaner tranquillement.

Certes, il ne s'est pas fait en un jour, voici donc quelques photos de notre palace en construction :

D'abord, il a fallu creuser un grand trou délimitant l'emplacement... Y'a qu'une machine pour deux, et comme d'habitude, c'est ma maîtresse qui travaille à l'huile de bras !

Ohhhh les belles mottes, qui veut des belles mottes ?!

 

Allez Zouuu, dans la remorque ! On déménage les vers de terre !

Ensuite, on attaque le coffrage. Ca fait déjà presque piscine !

Feu d'artifice pour couper la paillasse :

Quel homme ! C'est le frangin de ma maîtresse, ils s'adorent ces deux-là !

Après avoir mis la bâche qui évite les remontées d'humidité et placé les grilles afin de permettre un bon coffrage, tout est prêt pour y déverser le béton frais. Allez, lancez la sauce m'sieur !

Pour éviter que je fasse des bêtises durant cette opération, il a été préférable de me mettre à l'écart !

Je n'étais pas très sage, on a donc fini par m'attacher !! Non mais... j'aurais bien aimé laisser quelques empreintes sur le béton pour faire joli moi !

Allez c'est parti, balancez la sauce !

Malheureusement, il n'y avait pas assez de béton... on l'a donc étalé comme on pouvait pour limiter les dégâts...

Ensuite, on lisse la dalle :

Hé ho, le rateau c'est plutôt pour le jardinage, non ?!

Et voilà le travail  :-)  Il est interdit de plonger dedans !

Une fois la dalle complètement sèche, on nous a proposé de tester la surface...

Ah bon, ben ok, viens Loulou, on va sauter et jouer dessus comme des fous poilus !

La dalle ayant été testée avec succès par nos soins, on attaque le montage des grilles et leur fixation au sol. 

Pour terminer, une entreprise de toiture est venue poser la cerise sur le gâteau  :-)

Le toit a été conçu pour ne couvrir que les deux tiers de l'enclos, parce que Loulou, il adooooore se faire bronzer  :-)

Et voilà le travail : notre nouvel enclos... enfin terminé ! Il faut dire qu'à force de refaire le puzzle dans la cave tous les jours avec les morceaux de vinyl déchiquetés, de ramasser mes "cartes de visite" malodorantes et bien étalées partout, de réparer (ou de jeter) tout ce qui a pu être cassé et de reboucher les trous creusés dans le mur, ma maîtresse en avait un peu marre et elle était contente de pouvoir me foutre dehors !

Loulou et moi sommes toujours séparés (si vous avez lu l'article précédent, vous comprendrez pourquoi !), donc on a chacun notre espace. J'ai hérité de la niche de Loulou et lui a eu une nouvelle super méga grande pour y mettre tout son gras ! Il a dix ans maintenant notre bonhomme et faudrait pas qu'il ait à se tortiller pour rentrer dedans.

Nous y allons donc de bon coeur. Il faut dire qu'on a une petite couverture sympathique dans la niche, nos jouets favoris, un grand bol d'eau et une friandise :-)))  Nous sommes donc bien sages et ne rechignons pas du tout à y aller.

Néanmoins, il ne faut pas se fier aux apparences...

Je n'ai pas pendu la crémaillère, mais j'ai investi les lieux en y laissant bien sûr une touche personnelle bien marquée ! Je fais mes coups en douce, comme ça, ma maîtresse a la surprise quand elle rentre du boulot ! Le panier installé dans la niche avec une petite couverture n'a pas fait long feu ! .......

Voici donc terminée notre nouvelle résidence. Ouhhh, ça nous a bien fatigués ! Je propose à Loulou de venir se reposer dans mon panier. Après tout, on l'a bien mérité !

Repost 0
21 février 2007 3 21 /02 /février /2007 13:38

Il paraît que c'est en faisant des co.... qu'on apprend a ne plus en faire !  En ce qui me concerne... ce n'est pas une loi inviolable  :-)

Ne me dites pas en voyant ma bouille sympathique que vous me croyez capable d'être un p'tit démon !

De mon air parfois timide, j'ai su me faire remarquer et comme il vaut mieux en rire, voici le hit-parade de mes plus grosses bêtises !!

Hécatombe à la cave :

Inutile de vouloir rester dans la maison en l'absence de ma maîtresse, donc Loulou et moi avons été placés dans la grande cave. Au début, nous étions ensemble... pauv' Loulou !! Toute la journée à vouloir jouer avec lui, ça a dû l'agacer et puis je suppose qu'elle ne voulait pas le retrouver avec une oreille en moins et complètement exténué !

Une grille d'enclos a donc été placée pour le séparer de moi. Et comme je suis parvenue à me glisser entre les mailles du filet, il a fallu barricader à plusieurs reprises les moindres passages pour m'en empêcher, notamment en y fixant un treillis supplémentaire :

Alors vous pensez bien qu'il faut que je m'occupe si on me prive de mon copain !

Bien que le maximum ait été enlevé de la pièce pour éviter les dégâts, je ne me suis pas gênée sur ce qui restait ! J'ai réussi à pousser la desserte à roulettes sur laquelle était posée... une friteuse ! Il n'aura fallu que les sept petits kilos de mon corps de rêve pour la pousser et faire basculer la friteuse. Une pluie d'huile s'en écoule et j'en profite pour me doucher ! Tant qu'à faire, j'y goûte et je m'empifre ! Et comme si ça ne suffisait pas, j'en étale partout, absolument PARTOUT !

Résultat : j'ai transformé la cave en patinoire... et j'ai doublé de volume ! Quand je marchais, ça faisait *bloup*, *bloup* dans mon estomac ! Je vous épargne les détails de diarrhée et de vomi mais quand je faisais des renvois, ça puait la frite !! J'ai donc eu droit au bain forçé :

 

L'air de rien, j'ai été vachement malade en soirée et la nuit. Heureusement, tout est rentré dans l'ordre (enfin... pas à la cave !) le lendemain, malgré ma petie mine :

 

Comme je n'aimais pas trop la déco, j'ai enlevé le vinyl bleu qui faisait trop "salle-de-bains" à mon goût... L'ennui, c'est qu'un vinyl en imitation parquet l'a remplacé et je trouvais cette fois que ça faisait trop "salle-à-manger" ! Malgré l'avoir collé et placé minutieusement, je l'ai aussi complètement déchiqueté !!

 

ce n'est que le début !

 

 

Après quelques jours, cela ne servait à rien de refaire le puzzle, plus rien ne tenait en place !

Ensuite, j'ai pensé agrandir un peu la pièce, je me suis alors attaquée aux murs :

 

...et de l'autre côté :

Tout ce qui est plus ou moins à ma portée finit plutôt mal ! Voici pêle-mêle quelques photos de mes oeuvres :

les nouvelles pompes bien chères de ma maîtresse (pour une fois qu'elle met le prix pour des chaussures de marche !)...

Les manches de brosse, un classique !

J'ai aussi commencé à démonter le sèche-linge...

...ainsi que la machine à lessiver. Pas de gros dégâts à première vue mais à présent, elle fuit par le hublot !

 Bien sûr mes jouets et mon panier n'ont pas été épargnés :

Sachez tout de même que je sais bien me tenir à la maison vu que je n'ai jamais planté mes crocs dans le canapé en cuir ni gratté les portes ! Du coup, ben... on me pardonne tout !  ;-)  Malgré toutes mes bêtises, on m'aime très fort !


Article suivant : Ma seconde résidence (si, si, je suis un chien de luxe !)

Repost 0