Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Moi : Tara, berger belge malinois
  • Moi : Tara, berger belge malinois
  • : Découvrez l'univers fascinant d'un berger belge malinois destiné à faire du sport canin. Du chiot à l'âge adulte, venez partager ses folies, ses bêtises ou ses exploits !
  • Contact

Texte libre

Blogs de poilus :

Le site de "Fils", mon papa. Un chien d'exception comme A'Tim, son grand-père...


Labakutch
Le blog de houba sur ses magnifiques Labradors

 

Angie du domaine Saint-Martin
Un superbe Rottweiler bien dans ses poils ! 


Les Laekenois d'Eroudur


Les Laekenois du Goupil le Fol


Les Chiens d'Amour de Nadine : cinq Cavalier King Charles et un Scottish Terrier



Sites de photographie...

...à voir ABSOLUMENT !

www.cindyjeannon.com

 

http://jp.frippiat.be/

 

Sites de protection animale :



Le site de Massacre Animal :

 


 

Blogs en chansons :

sarah.mclachlan.burning.slow
Je fonds ! 

Bonjour et bienvenue sur le blog !

Que vous soyez amateur de sport canin, cynophile averti ou tout simplement amoureux de la gent canine, détendez-vous et parcourez les différents articles afin de découvrir les aventures de Tara !

J'espère que ce blog attirera votre attention et qu'il saura vous divertir le temps d'un moment....

Merci pour votre visite. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires ou à signer le Livre d'Or.

Les critiques constructives ne peuvent qu'améliorer ce blog créé avec passion.   

Archives

Texte libre

N'hésitez pas à signer mon livre d'Or ou à me laisser un commentaire (en cliquant sur le lien au bas des articles) et MERCI pour votre visite ! 

 BLOGOMETRE :

Vous faites partie des   visiteurs sympas qui sont passés me voir ! Merci... 

25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 12:21

Vous êtes-vous déjà tenus devant la dernière porte de votre couloir existentiel ? Où à deux doigts de la franchir, vous avez été ramenés soudainement d'où vous veniez... parce que ce n'était pas votre heure...

Le 30 septembre, j'ai été victime d'un accident lors de la promenade du soir. Loulou ayant été malade depuis la veille, ma maîtresse l'a suivi de près pour le "contrôler". Moi je me défoulais en chassant les petites bestioles alentour. Une voiture est arrivée sur le chemin qu'on empruntait habituellement et ma maîtresse a traversé en tenant Loulou pour faire ralentir le véhicule. Elle m'a alors rappelée mais elle ne pensait pas que je reviendrais dans son dos et lors de ma course folle, comme je sortais des buissons, je n'ai pas vu la voiture et j'ai heurté de plein fouet le pare-choc avant. Ni le conducteur, ni ma maîtresse ne pouvaient faire quelque chose, même si elle a culpabilisé de m'avoir rappelé au "mauvais moment". J'allais tellement vite qu'il n'aurait pas su m'éviter et malgré mon système de freinage des quatre pattes motrices, le choc a été inévitable... et violent.

Tout a été très vite et j'ai rapidement compris que je ne retrouverais sans doute pas de si tôt l'usage de ma patte postérieure gauche : elle était en sang, elle semblait brisée de toutes parts, la peau était arrachée des doigts jusqu'aux métatarsiens.

Je suis restée debout, traumatisée, sans pouvoir poser la patte et... je serrais les dents.

Heureusement, cela ne s'est pas produit loin de la maison, j'ai donc pu être transportée rapidement à la clinique vétérinaire d'Eselborn (Tierklinik Eyschen), à une vingtaine de minutes de Hosingen. Je souffrais tellement et j'étais tellement apeurée que je n'ai pas pu m'empêcher de me soulager dans la voiture.

En arrivant, le sang continuait de couler mais on ne pouvait rien faire sans connaître l'étendue des dégâts. En m'auscultant, la vétérinaire a dressé un constat assez alarmant : "hmm, je ne sais pas si la patte sera à nouveau irriguée... cela ne servira peut-être pas à grand-chose que je la recouse...". Que voulait-elle dire ? Que c'était fini ? Que j'étais condamnée ? Cela a suffit à vaire vaciller ma maîtresse. Elle est devenue aussi blanche qu'un maccahbée et la véto l'a forçée à s'allonger... une patiente de plus à traiter !

On m'a mise sous perfusion et après que ma maîtresse se soit remise de son malaise, j'ai été transportée dans une pièce voisine pour faire deux radios. C'est l'endroit où on vous demande de poser votre membre blessé de manière telle que ça vous fait encore plus mal !

Oh miracle ! Il n'y a rien de cassé ! Voilà une nouvelle qui soulage tout le monde ! Le diagnostic est donc moins préoccupant que nous le pensions. Seuls une veine et un tendon ont été touchés en plus de la peau déchirée. 

Je repasse dans la salle d'op et la vétérinaire s'apprête à m'endormir pour me recoudre...

Je luttais pour rester éveillée : cela se traduisait par des spasmes qui me faisaient sursauter, mais dans les bras de ma maîtresse, j'étais rassurée et l'anesthésiant a eu raison de mon obstination !

Ma maîtresse a préféré quitter la salle lorsque la vétérinaire a soulevé la peau et a commencé par me raser la patte pour me recoudre... Elle avait quand même intérêt à rester debout pour me ramener ! Heureusment qu'elle était accompagnée de son amie pour m'amener jusqu'ici et me soutenir.

Après une bonne demie-heure (une éternité pour ma maîtresse !), la vétérinaire m'a posée par terre et je me suis réveillée lentement. Ma maîtresse et son amie étaient toujours là, ouf ! J'ai eu de nombreux fils et un grooooos pansement mais au seuil de l'inconscient, je n'étais pas capable de marcher droit, encore moins sur trois pattes.

Ma maîtresse s'est de nouveau installée dans le coffre de la voiture avec moi pour le retour et arrivée à la maison, j'étais exténuée. Loulou a été sympa et il a bien voulu me prêter son panier pour que j'ai mes aises !

1er-jour.jpg

J'avais une pauv' tête et l'air abattu... Le regard seul suffit à traduire mon mal être.

Le lendemain, il m'était toujours impossible de poser la patte et on me portait pour descendre les escaliers ou pour me conduire dans le jardin. Ma patte avant droite a été rasée pour me mettre sous perfusion
 
3--me-jour.jpg

Grooos plan sur le grooos pansement !

patte.jpg

Pour aller à l'extérieur, j'ai dû enfiler une petite botte pour éviter de souiller ou de mouiller le bandage. 

jardin.jpg

jardin-face.jpg

Le troisième jour, je pose le bout de la patte au sol mais ça me fait mal. Ce qui m'ennuie davantage, c'est que je ne peux pas m'extérioriser ! Mais ça ne m'empêche pas vraiment de faire la sotte, même sur trois pattes !

jardin-course.jpg

Mon terrain de promenade se limite au jardin et les ballades dans les bois ainsi que le dressage commencent à manquer. Je me contente seulement de piquer des sprints dans le jardin pour faire fuir les oiseaux, les chats et les personnages imaginaires issus de ma fantaisie de chien-trouillard-qui-fait-semblant-d'être-le-plus-fort !

jardin-course-pose.jpg

A la maison, pour éviter de me faire patienter, j'ai le droit de manger en même temps que Loulou. Pendant qu'il dévore le contenu de sa gamelle dans la cuisine, j'engloutis mes croquettes dans le hall où j'ai plus de place pour manoeuvrer !

mange6-10.jpg

hall2.jpg

Les médicaments que je prends (antibiotiques, anti-douleurs) me soulagent beaucoup sans m'assoupir. Tous les deux jours, on doit changer le pansement. C'est le moment de constater que ma patte est toujours gonflée et chaude. La vétérinaire fait remarquer à ma maîtresse qu'il faut absolument éviter de me laisser courir, même si je ne pose pas franchement la patte, au risque de voir les chances de guérison s'amenuiser puisque la peau est susceptible de ne pas se regénérer. Me voilà donc obligée d'être tenue en laisse dans mon propre jardin ! Pffff !

Dans mon panier, j'ai trouvé le moyen pour ne pas me coucher sur la blessure !

sur-le-dos.jpg

Là, je suis dans le bureau. Le parquet, c'est agréable et puis ça fait un peu effet "caméléon", vous ne trouvez pas ?

2-10-bureau.jpg

Après une semaine, je pose la patte comme si rien ne m'était jamais arrivé. Je comprends donc difficilement qu'on m'empêche de faire la bringue ! Même quand je fais une pauv' tête !!

jardin-suffit.jpg

(Beaucoup) plus de peur que de mal ! Après tout, vu qu'il n'y a eu ni fracture, ni dislocation, je me rétablis assez vite et je ne comprends pas pourquoi il faut que je garde cette foutue moufle blanche à la patte ! Cela guérit rapidement mais ma maîtresse voit tout de même son stock d'heures supplémentaires et de jours fériés s'amenuiser peu à peu ! Il faut donc trouver une solution et je suis partie en vacances chez mes copines !! La Poelmans Family m'a accueillie les bras ouverts et ils se sont tous bien occupés de moi. J

Je vous présente Sonia (bouledogue français). Il ne faut pas se fier à sa taille, elle a toujours le dernier mot !



Elle prend souvent part aux discussions autour de la table...

Sonia12-10.jpg 

...et adoooooooore se faire gâter !

Sonia-g--t--e.jpg

Et voici Louna, le doux berger allemand de la maisonnée. On fait parfois des courses folles sur le terrain de foot, derrière la maison. Il faudra patienter jusqu'à mon rétablissement complet avant d'y songer.

Louna12-10.jpg

Sonia, Louna et moi. Les trois nanas poilues qui se font des bisous :



Il y a aussi deux chats noirs que je regarde fixement avec une obstination sans bornes ! J'aimerais qu'ils se mettent à détaler pour pouvoir leur filer le train mais ils se moquent complètement de moi et sont plutôt du genre à me narguer à longueur de journée !

A mesure que la plaie est soignée et vu que les pansements sont changés tous les deux jours, on peut voir l'évolution de la blessure vers la guérison. Après trois semaines, il est temps de m'ôter les nombreux fils.
Je passe donc sur le "billard" pour l'intervention qui est vraiment douloureuse. Oui je serre les dents, oui je souffre car cela me fait saigner et l'assistante n'est pas très douce, mais bon, il faut bien y passer.



patte-fils13-10.jpg

Je peux vous garantir que par rapport au premier jour, c'est beaucoup plus beau à voir !

patte-profil.jpg

J'ai vraiment été super sage, pourtant j'ai saigné quand on m'a ôté les fils et ça m'a fait un mal de chien !

De retour à la maison, je m'effondre -épuisée- dans la soucoupe volante de Loulou...

sieste13-10.jpg

Je garde encore le pansement deux jours et je vais ensuite en vacances chez Maminou et Papilou, mes grands-parents humains ! Je les connais bien mais je n'y ai jamais passé la nuit seule... je veux dire... sans ma maîtresse ! J'ai donc l'impression d'être abandonnée et je passe la nuit à faire les cent pas dans le hall. Lorsque ma maîtresse revient du boulot, je lui fait une fête qui soulève son coeur jusqu'au bord des yeux ! Juste pour qu'elle se souvienne de ne plus me laisser en plan ! Finalement, tout se passe bien. Comme j'ai compris qu'on venait toujours me rechercher, je n'ai pas de problème la deuxième nuit et tout le monde dans la maisonnée peut dormir comme des loirs !

Le pansement ne tient plus que par sympathie et sur approbation du vétérinaire, on décide de l'enlever, manière de laisser respirer la patte.

sans-fils.jpg

La peau était bien déchirée mais cela s'est très bien rétabli...

patte-profil-sans-fils.jpg

...et les poils repoussent déjà à certains endroits.

sans-fils3.jpg

Je garderai sans doute quelques cicatrices mais le principal est que je puisse mouvoir ma patte comme avant. Quand on est berger malinois, on a la vivacité et le punch dans la peau, il vaut mieux que les membres tiennent le coup pour supporter toutes nos cabrioles !

Je vous présente celle qui m'a sauvé la patte ! J'ai nommé le Dr. Eyschen : la virtuose du scalpel !
Non seulement elle fait un travail de main de maître mais elle est d'une gentillesse à toute épreuve, d'une grande disponibilité. Son calme n'a d'égal que sa patience. Bref, entre ses mains et son savoir faire, je n'ai eu aucune peine à me sentir à l'aise... ce qui n'est jamais le cas habituellement avec les "étrangers".

v--to20-10-2.jpg

Je suis sa petite "Mäuschen" (petite souris) et elle me dit toujours que je suis braaaffff !!
Sans prétention, j'avoue que je me comporte toujours sagement, sans broncher, sans grogner. Du coup, j'ai droit à des petits biscuits comme récompense !

v--to20-10.jpg

Une visite de routine, manière de s'assurer que tout va pour le mieux. Dans la salle d'attente, il y a un tas de photos au mur de petits patients comme moi ! Visiblement tous contents d'avoir bien été soignés...

salle-attente.jpg

Un grand MERCI au Dr. Eyschen et à toute son équipe. MERCI à tous ceux qui ont pris soin de moi et à toutes les personnes qui ont pris de mes nouvelles. Cela m'a fait chaud au coeur...


Il est à noter que ce blog a été créé dans un but purement personnel. Le contenu des articles n'engage que son auteur. S'il est fait référence à une personne, c'est avec le consentement implicite de cette dernière et cela ne constitue en aucun cas une forme de publicité gratuite de quelque nature que ce soit (en l'occurence pour l'exercice de sa profession). L'auteur a conscience que les médecins-vétérinaires sont soumis à un code de déontologie stipulant que toute forme directe ou indirecte de publicité est interdite et souhaite préciser de manière explicite qu'il n'en est ici nullement question. Merci pour votre bon sens.
Contact :
Emgie (xingfingers@hotmail.com).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ange 26/05/2009 20:52

oulah j'espere que sa va mieux

Emgie 27/05/2009 13:39


...Comme si elle n'avait jamais rien eu !


maminou 20/05/2009 22:22

Ma chouchoute,Super ton blog je viens encore d'aller y faire un tour....continue ,c'est génialmaman

Emgie 22/05/2009 21:29


Merci Maman, je t'envoie plein de bisous !


angéle 05/02/2009 19:40

j'ai l'impression de revivre les mois passer a soigner djena et la peur que j'ai éprouver en arrivant chez la véto, elle n'avait que 2 mois et demi lors de son accident, et une chute commer ca aurais pu la tuer, ce jour la j'ai tant pleurer que je me suis endormie avec les larmes qui couler encore, les pensements, le fait qu'elle ne devait pas beaucoup bouger pendant 2 mois, pas de descente d'escalier, ni de montée, imaginer pour un berger malinois de ne pas pouvoir bouger, pufff horipilant, elle me regarder avec un air penau genre aller laisse moi courrir stp, et bien non la véto a dis non, ma pauvre djena, maintenant elle rattrape le temps perdu c sure

Emgie 08/02/2009 12:26


Oui, c'est très frustrant d'empêcher un malinois de bouger car il est impossible de lui expliquer pourquoi ! Il faut pourtant se conformer aux exigeances du
véto... pour le bien de notre poilu ! A bientôt et merci pour ton passage...


rachoops alicia 15/04/2008 19:39

ai cliqué par curiosité sur ta banière (l'est belle ta mali !), et suis tombée sur le post de l'accident... hasard ? ma croisée est blessée à la même patoune, ligament arraché aussi...suis contente qu'elle se soit bien rétablie, avec le peps.... ca n'a pas du être évident de la tenir !

Emgie 24/04/2008 21:37


Merci pour ton message alicia ! Plus de peur que de mal mais ils se remettent vite nos poilus !
Effectivement, le plus dur est de les garder au calme car quand ils ne sentent plus que ça fait mal, ils insistent pour pouvoir faire les sots !
Bon rétablissement à ta louloute !


houba 24/12/2007 18:26

ouf! tant mieux ! cela va mieux ! comment tu t'es fait aussi mal à la pate?nous aussi on fait du sport canin.joyeux noël !

Emgie 30/12/2007 17:28

Meilleurs voeux à toi aussi Houba et merci pour ta visite.Très sympa ton site !